VERNIERES est le nom d’une des plus anciennes familles de Roquefort. Son histoire se confond avec celle du village et de son activité fromagère.

Dans le tome I des chroniques de Roquefort , de 1433 à 1714, le nom VERNIERES est cité au cours des siècles, plus de quarante fois.

Comme à Roquefort « ne pousse ni blé, ni vigne, ni aucune culture », tous ces VERNIERES furent plus ou moins liés au fromage de Roquefort, seule production locale. Ils étaient souvent propriétaires de cabanes par la suite devenues des caves. Il reste d’ailleurs, de ce mot cabane, le mot cabanière qui est l’appellation actuelle d’une femme travaillant dans une cave d’affinage.

Selon le compoix (cadastre sous l’ancien régime) de 1664-1671, sur 18 caves à Roquefort, 5 d’entre elles appartiennent à des Vernières .

 

compoix

 

Au cours des siècles, les VERNIERES se sont donc fait connaître comme affineurs et marchands, à Roquefort . A partir de 1710, des documents plus précis, permettent d’établir la généalogie complète de la famille.

genealogie-Vernieres

Bien évidemment il n’y avait aucune structure capitalistique au sens actuel du terme. Chaque Vernières travaillait pour son propre compte afin, en tout premier lieu, de nourrir sa famille.

En1889 Paulin Vernières crée et fonde « l’entreprise » Vernières, entreprise exclusivement familiale, dirigée par Jean-François RICARD, arrière-arrière-arrière petit fils (5e génération) du fondateur.

Au fil des siècles à Roquefort, les Vernières ont eu l’oportunité d’acquérir les meilleures caves d’affinage et de choisir les producteurs de lait de brebis les plus intéressants pour eux, se forgeant un savoir faire incomparable.

Par leur obstination à traverser les siècles depuis 1433 et peut êre bien avant, les VERNIERES ont appris de l’histoire :

– A connaître parfaitement leur métier

– A être des hommes libres (pas de capitaux extérieurs quels qu’ils soient).

– A être frondeur et contre tout système qui contrarie la liberté d’entreprendre comme le prouve la marque Cave Indépendante ci dessous (date de dépot : le 11 octobre 1935)

 

cave-independante

– A conquérir des marchés exports en diffusant au maximum leur Roquefort tout en innovant perpétuellement.

– A s’entourer de personnels compétents et attachés à l’entreprise. «Lorque l’on entre chez Vernières, c’est comme entrer en religion» disent parfois les salariés.

– Et surtout à perpétuer leur propre histoire dans l’Histoire.

 

L’histoire continue

Encore aujourd’hui , ne recherchant ni les honneurs, ni le tapage médiatique, mais se contentant d’élaborer son Roquefort pour les gourmets les plus avertis, depuis toujours dans toutes les manifestations ou autres compétitions, le Roquefort Vernières est sans cesse hors concours n’ayant besoin d’aucun subterfuge pour être reconnu.